1. Engagements et droits de l’étudiant en regard du projet pédagogique et des projets de soins auxquels il participe

Avant le stage :

  • Il connaît les objectifs institutionnels de stage et les bases théoriques en rapport.
  • Il élabore ses documents personnels de suivi de stage (synthèse des acquisitions théoriques et cliniques).
  • Il tient en permanence à disposition des professionnels ses documents actualisés de suivi des acquis ainsi que les supports nécessaires à son évaluation.
  • Il expose ses objectifs personnels qui sont négociés et validés en fonction des possibilités du service et de son niveau de progression.
  • Il anticipe et prend contact avant le début du stage avec le cadre responsable de l’unité (maître de stage)

 

Pendant le stage :

  • Il respecte le secret médical, fait preuve de discrétion professionnelle et d’asepsie verbale.
  • Il collabore avec les différentes catégories de personnel (quel que soit son niveau d'apprentissage)
  • Il expose des objectifs cohérents avec son niveau d’apprentissage et s’adapte à l’organisation des activités proposées par le professionnel de proximité à son arrivée sur le terrain de stage.
  • Il sollicite sa participation aux différentes activités qui s'inscrivent dans sa logique de progression.
  • Il prend connaissance des procédures et protocoles en vigueur dans chaque unité de stage pour mieux comprendre et analyser les prises en charge auxquelles il participe.
  • Il s'adapte à l'organisation du travail du lieu de stage, tient compte des impératifs et impondérables auxquels sont soumis les professionnels.
  • Il s’enquiert systématiquement des attentes du professionnel encadrant en vue de fixer les règles de fonctionnement du binôme encadrant/encadré
  • Il s’engage à faire part de ses doutes ou questions avant toute réalisation d’actes engageant la responsabilité du professionnel encadrant. Il prend conscience des niveaux de responsabilités et des implications médico-légales qui en découlent.
  • Il se donne les moyens d'atteindre un niveau de compétence par un travail personnel.
  • Il peut solliciter les professionnels pour effectuer un bilan de stage en vue d’un éventuel réajustement

 

Après le stage :

  • Il réalise une auto évaluation constructive en vue du bilan de fin de stage.
  • L’étudiant transmet à l’équipe pédagogique ses rapports de stage dans les meilleurs délais (impérativement avant le début du stage suivant)
  • Il présente une analyse de pratique (situations ou activités rencontrées par l’étudiant) lors du retour de stage.
  • Il actualise une synthèse de ses acquisitions tant cliniques que théoriques à l’aide de carnet de stage en regard du référentiel métier et compétences des sages-femmes.

Mis à jour le 25-10-2013