Chartre de l'étudiant Sage-Femme en stage

Durant un stage se conjuguent 2 objectifs :

  • Garantir des soins de qualité aux patients en respectant leurs droits
  • Assurer la formation pratique et l’apprentissage des étudiants

 

Le but du parcours d’encadrement est de permettre aux étudiants d’acquérir le plus efficacement et le plus professionnellement possible les compétences spécifiques à la profession de sage femme.
Les professionnels sont conscients de l’importance des efforts demandés mais peuvent être également en difficultés pour concilier leur charge de travail liée à leur activité clinique et celle liée à l’encadrement des étudiants.

Sachant que la priorité des encadrants consiste en une prise en charge de qualité et en toute sécurité du couple mère enfant, les encadrés doivent donc apprendre à conjuguer autour du même objectif.
La présente charte a pour but de définir les engagements de chacun des acteurs aux différents moments du stage pour permettre d’atteindre les deux objectifs pré-cités.

Les acteurs qui interviennent lors du stage sont :

  • L’étudiant
  • Les professionnels de terrain :
    • Le maître de stage : le cadre de l’unité où se déroule le stage.
    • La sage-femme interface terrain / école : sage femme de terrain qui peut être en situation d’encadrement directe et qui assure parallèlement un lien entre le terrain et l’école.
    • La sage-femme de proximité : Sage-femme de terrain en situation d’encadrement direct avec les étudiants.
  • L’équipe pédagogique.

 

L’étudiant est acteur et responsable de sa formation. Il est en apprentissage d'un savoir, d'un savoir être et d'un savoir faire. Il se donne les moyens d'atteindre un niveau de compétence en adéquation avec sa future fonction. Il s'intègre et est intégré à l'ensemble de l'équipe.

La sage femme de terrain est responsable des actes réalisés par l’étudiant sous son contrôle. Avec tout le personnel, elle s’engage à accompagner l’étudiant dans son apprentissage dans un esprit de compagnonnage.

L’équipe pédagogique est garante de la cohérence du parcours d’apprentissage de l’étudiant en collaboration avec tout le personnel encadrant du stage.

Le compagnonnage passe par l’établissement d’une relation de confiance. Ceci nécessite un comportement responsable et adapté de l’étudiant vis à vis du professionnel et un engagement du professionnel dans une démarche pédagogique. Les encadrants et les étudiants gardent la juste distance nécessaire à la bonne transmission des savoirs. Les relations entre encadrants et étudiants sont régies par le respect- hiérarchique et mutuel.


Mis à jour le 25-10-2013